le blog de Balthazar

Le Flat Design est mort. Vive le Flat Design !

Le Flat Design est mort. Vive le Flat Design !

C’est un peu comme cela que l’on pourrait résumer l’actualité du Flat Design en ce moment. Ça ne vous aura pas échappé, le Flat Design a envahi nos communications, nos sites, nos identités visuelles depuis quelques années déjà. Mais au juste, qu’est-ce donc ?

C’est l’art de simplifier, d’épurer, de minimiser des supports de communication en les traitant par de l’aplat de couleur, par des formes de base et par des typographies sans sérif, les plus simples possible. Le Flat Design est souvent utilisé dans des interfaces mobiles, dans le web design bien entendu mais s’est aussi déployé dans l’univers print dans un second temps.

Cependant à force de toujours vouloir tout simplifier, on en arrive à n’avoir plus rien à simplifier. Et nous sommes aujourd’hui à un point de minimalisme presque total. Il convient donc de rebondir. De rebondir oui ! Mais pas pour autant de bannir jusqu’à la fin des temps le Flat Design. On a donc inventé pour ce faire - et l’appellation est tout-à-fait logique (et tendance en plus) - le Flat Design 2.0.

Le Flat Design 2.0 c’est cette fois l’art de redonner un peu de volume, un peu de profondeur aux choses. Les bases restent les mêmes, on conserve ce minimalisme efficace, graphique, mais par petites touches on vient lui flanquer quelques dégradés (enfin “gradients“ on dit comme ça maintenant, mais on s’en reparlera dans un prochain article), quelques ombres aplaties, quelques volumes supplémentaires, quelques reflets et quelques détails en plus. C’est une tendance que l’on retrouve depuis quelques temps déjà et il faut bien reconnaitre que c’est vraiment pas mal. Ici à l’agence, on aime beaucoup ça !

 

Ça vous parle ? Alors parlez-en avec nous !

Ce style graphique a une place de choix chez Balthazar, on le traite pour différents types de clients. Dans l’institutionnel par exemple avec La Fabrique du territoire, le PLUi de Grand Chambéry. Pour ces deux sujets, la commande était claire : sortir d’une image institutionnelle, donner envie aux chambériens de s’intéresser aux sujets traités, attirer par des visuels modernes et différents. Les couleurs, les formes et l’iconographie choisies pour ces projets ont été notre réponse à cette commande.

C’est un style graphique que l’on traite également dans le monde du sport avec notamment le Club des sports de Chamonix qui nous confie depuis deux ans déjà son rapport d’activités. On parle de chiffres, d’histogrammes, de camemberts, de pourcentages, un certain nombre de sujets qui, pour être attirants, doivent être traités par des visuels simples et efficaces. Le travail de pictogrammes et la réalisation de data design (ça aussi, faudra qu’on s’en reparle !) épuré ont permis d’apporter une lecture attractive.

Alors à très vite, chez nous dans une agence designée en 2.0 elle aussi !

 

Les commentaires

Aucun commentaire disponible.

Votre commentaire